You are currently viewing Pourquoi et comment réussir le choix d’un siège d’escalier ?

Pourquoi et comment réussir le choix d’un siège d’escalier ?

Le marché des sièges d’escalier ou des monte-escaliers connait une certaine progression depuis quelque temps. En effet, de plus en plus de seniors ou de personnes à mobilité réduite souhaitent optimiser leur confort. Découvrez dans cet article pourquoi et comment opter pour ces sièges.

Quels sont les avantages du siège d’escalier ?


Le monte-escalier constitue un dispositif fort utile pour les personnes âgées, handicapées ou à mobilité réduite. De multiples raisons justifient l’installation de cet équipement dans une maison. Pour vous convaincre, nous vous présentons ici quelques avantages d’un siège d’escalier.

Retrouver son autonomie

Avec un monte-escalier, les personnes qui présentent un problème de limitation de la mobilité peuvent atteindre les étages supérieurs ou gravir les marches de leur maison sans l’aide d’un tiers. Ceci permet à celles-ci de retrouver leur autonomie dans leurs déplacements, et donc de profiter de toute leur habitation.

Par ailleurs, contrairement à la pose d’un ascenseur privatif, l’installation d’un monte-escalier comme le siège d’escalier Stannah ne nécessite pas de déménagement ni de travaux dans le logement. De plus, une fois replié après l’utilisation, ce dispositif occupe un minimum de place dans l’escalier. Cet équipement offre également une facilité de contrôle : la conduite s’avère toujours aisée et bien précise.

Profiter d’un appareil performant et simple d’utilisation

Le monte-escalier reste un dispositif efficace qui garantit la sécurité de l’utilisateur. Il possède par exemple une ceinture de sécurité qui sécurise la personne qui l’emprunte durant le trajet. Cet appareil intègre également un détecteur d’obstacles qui déclenche automatiquement l’arrêt du mécanisme si le siège rencontre un objet sur son chemin.

Outre ces éléments, cet équipement renferme d’autres systèmes de sécurité à savoir : le système d’arrêt d’urgence, le système de verrouillage, le système de fin de course et les télécommandes. Celles-ci facilitent grandement l’utilisation de ce dispositif. Retenez tout simplement qu’avec un siège d’escaliers, les risques de chute lors de la montée d’escaliers sont éliminés pour une personne âgée ou à mobilité réduite. D’un autre côté, sachez que cet appareil peut s’adapter à de nombreux types d’escaliers.

Comment bien choisir son siège d’escalier ?

Avant d’opter pour un siège d’escalier, vous devez avant tout analyser votre escalier, c’est-à-dire sa largeur et sa forme (droit ou tournant). De fait, le monte-escalier à choisir doit s’adapter à la configuration de votre escalier. Ensuite, vous devez tenir compte de l’ergonomie de l’appareil. En réalité, le dispositif doit être particulièrement adapté à vous tout en étant confortable.

D’un autre côté, la commande de l’appareil, qui ressemble à une manette, doit s’adapter à la mobilité de vos mains. Examinez aussi le déplacement du siège d’escalier. Celui-ci doit surtout paraitre fluide. En dehors de ces éléments, l’encombrement, la robustesse et l’esthétique du produit doivent également être pris en compte lors du choix de ce dispositif.

Sur un autre plan, notez que le monte-escalier reste disponible sous de nombreux modèles. Voici les différents modèles du siège en question :

  • Le monte-escalier électrique : très prisé par les utilisateurs, ce modèle se fixe aisément sur des rails, lesquels s’installent ensuite le long des escaliers ;
  • La chaise élévatrice : elle se pose dans tous les logements, même dans les maisons à plusieurs étages ;
  • La plateforme pour fauteuil roulant : elle s’adapte parfaitement aux personnes qui emploient un fauteuil roulant ;
  • Le mini ascenseur : capable de supporter jusqu’à 250 kg de charge, ce type de monte-escalier fonctionne comme un véritable ascenseur.

Laisser un commentaire