You are currently viewing Guide de la sécurité des personnes âgées à domicile

Guide de la sécurité des personnes âgées à domicile

Ce guide présente les mesures à prendre pour garantir un espace de vie sûr aux personnes âgées. Il aborde également la façon dont la technologie peut aider à identifier les signes d’alerte et suggère différentes approches.

Le nombre de personnes âgées est en augmentation

  • Selon les prévisions, la population mondiale des seniors devrait passer de 617 millions à plus de 1,5 milliard d’ici 2050.
  • En 2050, l’espérance de vie augmentera d’environ huit ans et atteindra finalement le niveau de 76,2 ans.
  • En 2050, les « super âgées » (celles qui ont plus de 80 ans) verront leur nombre doubler, passant de 126,5 millions de personnes à 446,6 millions.

Ces chiffres montrent qu’une plus grande proportion de la population mondiale est dominée par les personnes âgées. À ce stade de leur vie, les capacités cognitives se détériorent, ce qui rend l’environnement domestique plus dangereux et plus propice aux blessures ou autres événements malheureux.

Cela pose un problème aux familles qui ont des personnes âgées à domicile. Il est crucial de tout mettre en œuvre pour assurer un environnement sûr à leur proche. Bien qu’aucune maison ou espace de vie ne soit à 100% à l’abri des blessures, il existe une variété de moyens de prévention des blessures qui peuvent être mis en place pour améliorer la protection.

Les dangers de la sécurité à domicile

Des objets autrefois simples à utiliser et des circonstances autrefois gérables constituent aujourd’hui un défi (et même un risque). Les personnes âgées qui ont perdu un peu de leur mobilité ou de leur force sont incapables de faire face au fouillis d’objets qui encombrent les allées et les zones de circulation dans une habitation. Se lever chaque jour peut être un exercice en soi, et prendre un bain ou une douche peut représenter un danger de chute, et faire glisser des couverts laissés sur un comptoir peut être une possibilité de blessure. En réalité, beaucoup de personnes âgées perdent l’équilibre simplement en se tenant debout, et tombent sur le moment.

Si la déficience mentale devient plus répandue, une personne âgée peut être instable ou désorientée, ce qui la conduit à s’égarer.

La sécurité à domicile

À la lumière des raisons ci-dessus, de nombreux membres de la famille sont prêts à tout pour faire de la maison un lieu sûr pour leurs parents âgés, le but est alors de réduire ou d’éliminer les dangers autant que possible.

Vous devriez penser à protéger votre maison contre les chutes

Installez des barres d’appui et des rails dans les endroits qu’ils utilisent souvent. Faites également de votre mieux pour désencombrer, attacher les tapis, installez des tapis antidérapants, etc. Cependant, aucune maison ne peut être complètement à l’abri des chutes, car il est difficile de déterminer chaque risque et même ceux qui sont reconnus ne sont pas traités immédiatement en raison des coûts ou d’autres problèmes. Si vos proches sont victimes d’un accident à la maison, les détecteurs de chutes peuvent être d’une grande aide.

Des pièces avec des couloirs et des halls bien éclairés

Un couloir et une chambre bien éclairés peuvent constituer une excellente mesure de prévention, tout comme les veilleuses. De nombreux seniors âgés sont touchés par une baisse de la vision.

Extincteurs d’incendie et détecteurs de fumée

Les extincteurs et les détecteurs de fumée peuvent être cruciaux pour empêcher les incendies de se déclarer et pour les maîtriser s’ils commencent à se propager. Les détecteurs de fumée doivent être testés fréquemment pour s’assurer qu’ils sont toujours en bon état et capables d’alerter la personne âgée (ou toute autre personne) de la possibilité d’un incendie menaçant de se déclarer.

Attention aux brûlures

Pour éviter les brûlures, il ne faut pas laisser les poignées des casseroles pointées vers la cuisinière. Dans la mesure du possible, les poêles sont à éviter complètement. Les fours à micro-ondes sont une option idéale pour les seniors qui s’occupent encore de la préparation des aliments, car ils ne produisent pas de chaleur comme un four et peuvent éliminer les risques de brûlure comme risque possible.

Médicaments

La majorité des aînés prennent des médicaments, et beaucoup prennent plusieurs doses par jour. Il est essentiel de disposer d’une méthode facile d’étiquetage et de distribution des médicaments afin que la personne âgée ne soit pas désorientée quant à la dose exacte de certains médicaments consommés ou quant aux jours où ils doivent être pris. Un pilulier avec des compartiments aidera à identifier le bon médicament, mais un distributeur automatique de médicaments peut être encore plus efficace, éliminant de nombreuses erreurs potentielles dans la prise des médicaments.

Serrures

Les protections de porte, les serrures d’armoire et les serrures de réfrigérateur peuvent restreindre l’accès aux espaces de rangement ou aux sorties de la maison, tout cela doit être mis en place, afin d’empêcher les égarements qui pourraient être dangereux.

Caméras de sécurité

La mise en place d’une caméra de sécurité sans fil peut aider les seniors et leurs familles à mieux surveiller leur domicile.

Barres et sièges de douche

Les sièges et barres de douche permettent aux personnes âgées de prendre une douche ou un bain plus confortablement et en toute sécurité sans tomber. Les tapis antidérapants à l’intérieur de la baignoire aident à se tenir en équilibre.

Dispositifs anti-brûlures

Les équipements anti-brûlures peuvent également être utilisés pour s’assurer que la mauvaise quantité d’eau chaude ne nuit pas aux utilisateurs qui prennent un bain.

Haut-parleurs muraux

En cas d’urgence dans une pièce où les personnes âgées sont seules, les haut-parleurs muraux offrent un moyen efficace de communiquer avec les habitants de la maison et d’avertir quelqu’un qu’un danger potentiel s’est produit.

Systèmes de sécurité pour la maison

Parmi la pléthore de gadgets de sécurité, les systèmes de sécurité à domicile peuvent être d’une importance cruciale pour établir un environnement sûr. En particulier dans les situations où les seniors sont laissées dans un endroit isolé pendant une certaine durée, ces systèmes peuvent aider à empêcher ou à stopper l’accès (ou la marche).

Les montres GPS

Les technologies les plus récentes peuvent grandement contribuer à la sécurité des personnes âgées à domicile, qui sont sujettes à des épisodes de confusion et à l’errance. Les montres GPS peuvent localiser les personnes âgées qui ont quitté leurs propriétés. Il n’est pas rare de voir des seniors perdues dans la rue, à plusieurs rues de leur domicile.

Système de téléassistance

Le système de teleassistance fait partie des méthodes les plus utilisées pour contrôler la sécurité des personnes âgées à domicile. Ils permettent de s’assurer qu’elles ne sont pas complètement isolées en cas de problème médical ou d’accident qui pourrait survenir. La teleassistance est généralement contrôlée par des techniciens d’urgence médicale ou des opérateurs certifiés qui connaissent les conditions médicales et sont prêts à lancer une réponse immédiate afin que la situation puisse être évitée.

En règle générale, un système de teleassistance est doté d’une option permettant une communication bidirectionnelle, ce qui signifie que les situations peuvent être comprises et expliquées. Certains disposent d’une gamme étendue de fonctionnalités qui peuvent être utilisées à la fois dans la propriété et dans la maison lorsque l’incident a lieu à l’extérieur. Certains comprennent également une fonction GPS qui permet de déterminer l’emplacement du porteur. Certains modèles sont même dotés de la capacité de détecter les chutes, ce qui peut être activé automatiquement dans le cas où une personne âgée perd connaissance ou cesse d’être réactive.

Les soins à domicile dispensés par les soignants

Il existe cependant de nombreux types de soins à domicile pour les personnes âgées et la majorité d’entre elles sont basées sur l’état mental et physique. Par exemple, une personne âgée souffrant de troubles physiques peut avoir besoin d’un ergothérapeute ou d’une infirmière à domicile pour répondre à ses besoins individuels. D’autre part, une personne souffrant de démence peut avoir besoin de l’assistance d’un expert non médicalisé pour les soins personnels, l’aide à l’entretien de la maison, ainsi que pour la compagnie.

Laisser un commentaire